Du sport et une alimentation saine

Bien manger n’est pas suffisant : pour assurer un bon développement physique et mental, nos enfants (comme nous-mêmes d'ailleurs) doivent combiner une alimentation correcte du point de vue nutritionnel et une activité sportive adéquate, essentielle pour les muscles et pour la structure physique.

La natation pour tous

Le sport est essentiel, car chez les jeunes individus, en plus du maintien et du renforcement du système musculo-squelettique et le système cardiovasculaire, il contribue à contrecarrer de manière très efficace l'apparition de maladies telles que le diabète et l'obésité. Aujourd’hui, alors que les jeux vidéo et autres tablettes ont envahi l’univers et la vie de nos chères têtes blondes, il est plus qu’essentiel de compenser le manque d’exercice par au moins trois heures hebdomadaires d’activité physique. L’un des sports les plus indiqués est la nage, qui met tous les muscles en mouvement et permet d’avoir une approche coordonnée. De plus, en étant en état d’apesanteur, les enfants ne forcent pas sur les articulations.

Certes pour les adultes il est plus difficile de trouver ces trois heures par semaine, mais en s'organisant bien, et en prenant un peu de temps que l'on passe généralemen tpour d'autres activités (notamment la télévision !), il est finalement assez simple de se créer un temps sportif au moins une fois.

Le repas idéal avant et après l'activité physique

Une heure de sport ne génère pas de lacunes telles à être corrigés par des schémas nutritionnels particuliers : un simple smoothie de fruits (jus de 3 oranges, une pomme, un kiwi et si la saison le permet, 3 fraises) restaure tout ce qui a été perdu pendant l’activité physique, auquel vous pouvez ajouter une tranche de tarte aux fruits « maison ». A noter que les intégrateurs alimentaires ne sont destinés qu’aux sportifs de haut niveau, et à proscrire aux plus jeunes compétiteurs. Tout le reste, comme les petites pizzas ou autres gâteaux, peuvent être autorisés, mais dans en toutes petites quantités. Bien aussi les crèmes glacées aux fruits, mais si votre enfant est en surpoids, un fruit lui donner une sensation de satiété, avec l’apport de peu de graisses et calories.

Avant la pratique d’une activité physique, le repas doit être léger et adapté à une activité physique. Il est conseillé de faire manger l’enfant pas moins de deux heures avant le sport, afin d’éviter que toute son énergie soit concentrée sur la digestion.